Michel LAGRANGE

Michel LAGRANGE, Écrivain-Poète

lagrange.michel@orange.fr   

 

Michel LAGRANGE, est un Écrivain-Poète originaire du Mâconnais. Agrégé de Lettres classiques, lauréat de l'Académie Française, il est salué par René Char, Pierre Emmanuel, Claude Vigée, Yves Bonnefoy, Léopold Cedar Senghor, Marguerite Yourcenar. Michel Lagrange a obtenu de nombreux et prestigieux prix : Prix de l'Académie française, Chevalier des Palmes Académiques, Officier des Arts et Lettres, Prix Marie Noël,  Chevalier de l’Ordre National du Mérite et, Président du Centre Régional du Livre en Bourgogne (2006-2011).

Une émission lui a été consacrée sur France Culture en 1995

Diapositive4 18

« Le DERNIER jour de Saint Bernard » suivi de « CLAIRVAUX Prison-Prière » illustré par de très belles photos de Bernard BÉROS. 2015

Diapositive2 29

 

(...) À la lecture de ce texte à la fois sincère, émouvant et puissant concernant la vie de Bernard de Clairvaux, jusqu'à ce « DERNIER jour » on appréciera une fois encore l'écriture, à la fois sobre et précise d'une grande pureté poétique, mise au service non pas de la fatuité mais de l'essentiel de l'homme, cette quête d'absolu qui s'exprime dans toutes les œuvres de Michel LAGRANGE et qui fait de ses ouvrages de bons et fidèles compagnons de vie que l'on soit croyant ou pas. 
Citons encore cette phrase leit-motiv prononcée, à intervalles réguliers par Bernard de Clairvaux : ''J'attends la mort étendu dans le noir.'' qui rappelle à l'homme que chaque jour de vie peut être le dernier et qu'il n'est pas inutile de s'examiner afin de voir si comme le dit Michel Lagrange, par la bouche de Bernard de Clairvaux : ''je suis allé vers l'absolu de moi... je suis arrivé à ce qui me dépasse...''
Merci à Michel Lagrange grand poète écrivain Bourguignon pour cet ouvrage magnifique dont la couverture noire n'est pas sans rappeler le ''Noir'' des œuvres du peintre SOULAGES, apôtre de la lumière de l'Ailleurs.  

Jeanne CHAMPEL GRENIER (Notes de lecture : Revue internationale de poésie : " Florilège" - Dijon)

Son l'œuvre littéraire se compose de titres inoubliables tels

« Célébration de l'Oie du Nil » 1996 www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=14074
« Trois cygnes sur la corne d'or », 2002 www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=12706
« Contre-jours », 2009

Pour en savoir plus sur ses principales oeuvres :
www.crl-bourgogne.org/index/annuaire_fiche/auteur/712/lagrange_michel.html

Diapositive6 18
Diapositive7 8
Diapositive5 19

« Célébration de l’Oie du Nil » Michel Lagrange, Editions L'Harmattan. 1996

AU BORD DU NIL

De grandes femmes droites sur la rive des beautés,
En noir de robe et gestes lumineux,
Circulent, dénouant les eaux du fleuve.

L'épave d'un bateau sur le sable, défunte
Au milieu des vivants.
Faut-il compter avec ce flanc d'épave ?
J'ai écrit autre fois des lettres à des morts...

Ainsi que d'un oiseau étranglé à demi,
Une felouque tremble au fil de l'eau
Et son aile dressée...

On croit saisir une prière
Au roucoulement des pêcheurs.

On voit sur le pont du bateau
Quelques statues destinées à la haute mer
Où l'eau est le plus près du ciel

 

LA VIEILLESSE DES DUNES

Un horizon de marée haute émeut la sombre soie des jours
La vieillesse des dunes
Est prouvée par les rides,
Et la sauvagerie du vent
Par ses intolérables mille mains.

Le vent ne se mérite pas pour les hommes d'argile.
Il sévit magistral,
Il déride les jours
Avant de les chasser à coups de pierres
Il déshabille le désert

La dune aux longs cheveux de sable,
La dune accélérée
Se déracine et va mourir
Au giron des hommes d'argile,
Comme un chien qui retrouve un maître
Et qui rêve de plus en plus sereinement.

Ah ! Les ruines du temps sur le miroir des tempes 

 

Cet éternel orpailleur de l'amour invisible, comme il se définit lui-même, est un passionné d'art.

 

Rencontre : Michel Lagrange et Jeanne Champel Grenier, 2014

 

 

 

L'OISEAU INTIME

"L'Oiseau intime
Il est mon ascendant... mon descendant...
Mon innocence...
Il me convie à respirer plus haut
Que les draps de ma nuit
...........
Quand je mourrai,
Il s'envolera de ma bouche
Et rejoindra le ciel
Pour témoigner d'un homme
"

Michel LAGRANGE
 

"L'oiseau intime" (huile 50*70)
JEANNE CHAMPEL GRENIER

L oiseau intime 3

 

 

 

 

 

L'OISEAU PRIVÉ
....
"Oiseau d'un requiem ancien,
Venu des cendriers du temps,
Il a flambé pour naître.
Oiseau stellaire,
Il en sait long
Sur les sursauts de ma genèse.

Au point aveugle
Où mon regard est fécondé,
Il est la fleur d'un terrain vague,
.Un feu follet de l'invisible"
...

Michel LAGRANGE
 

Michel Lagrange est aussi un Conférencier passionnant, ami de grandes personnalités de l'Art :

Poème inspiré par les œuvres de Micheline Jacques, Artiste Plasticienne - « ERRANCES » L’Hostellerie, Espace d’Exposition- Dijon (Festival Itinéraires singuliers 2017)

AU BORD DE RIEN (extrait)
Poreux
- On dirait désossés -
Courbés... debout... gisants...
Des corps...

Voilés de sentiments plus pesants que la vie,
Porteurs,
Solitude et chagrins,*Des excrétions d'un malheur collectif...

Ils ont hérité de pays en deuil
Dont ils ont gardé le gris d'outre noir,
Un réseau de lésions croisées dans des sous-sols
Ouverts la nuit.

Feuilles mortes d'hiver,
Se sont enroulées sur eux-mêmes.
En désespoir de cause. (...)

Michel Lagrange

Diapositive1 56

Rencontre avec Pierrette Cornu, "l'humanimal", 2016

 

Le fond du jour est noir
En raison de son origine.
 
Avant l’apparition de la lumière
Et des vivants,
La nuit première avait les pleins pouvoirs
 
L’homme est sorti de sa nuit de naissance,
Ébloui-déçu par l’abus solaire.
La nostalgie d’un noir instinctif et crucial
Refait surface en lui.
 

Retour aux animaux natals…
Remontée d’un réseau de cris
Exaltés du bas-ventre…
 
Il défigure ainsi
Ce que la verticalité du jour
Lui avait garanti
De grandeur et de foi.
 
Je suis l’humanimal
Légendaire, éternel…
L’ombre incarnée de mes bas-fonds…
 
Un homme à peine
Et ses fantomatiques…
Un sursitaire à terre…
 
 

 

Diapositive2 39

 

Je me fais un sang d’encre exprès
Pour fuir dans ma nuit matricielle à ciel
Plombé.
Une immersion sans masque…
Une apnée de terreurs…
Écorché mon visage
En dit plus long
Qu’un panorama sans coutures.
 
Désastres de la paix…
Fantaisies de la guerre...
Folies de la raison...
 
Couteaux tirés…
Horreur confuse…
 
Les sillons de ma nuit
Sont plus féconds que ceux du jour.
Une ombre blanche y joue les feux follets,
Au point que le très-haut
Coïncide avec le très-bas. (...)

 

la suite :

http://www.pierrettecornu.odexpo.com/default.asp?page=25911&sm=4084&lg=

Michel Lagrange

Pierre-YvesTrémois : Traits de Passion Regards sur l’exposition de Trémois au Réfectoire des Cordeliers à Paris en 2013.

 

(...) Trémois n’aime pas les matériaux obscurs, pesants, le chaos pictural, les flous prétendument artistiques, les scories grevées d’anecdotes et de sentimentalisme indécent. Lui-même instrument de haute précision, il privilégie l’inspiration - dessin, aux lignes d’une simplicité sans égale, audacieuse, à la limite de la pauvreté, de l’invisible à force de mesure, mais toujours exacte et plus profonde qu’il n’y paraît. Juste milieu entre le trop difficile et le trop facile, cet art du trait n’est jamais réducteur de l’image de l’homme. Style grave, austère et mélodieux, méthode linéaire, « secca e cruda », comme l’appelle Vasary. Trémois est porté d’instinct à l’absolu de la ligne subtile, qualité qui ne provient pas seulement de l’acuité de son nerf optique et de la dextérité de sa main. […]

[…] L’art de Trémois est véridique, impitoyable de précision, définitif. S’il objective, c’est pour transcender. Il y faut du courage, il s’agit d’une ascèse. Cette simplicité, il nous faut l’accueillir comme la marque d’une exigence, loin des modes, et des prétentions criardes. C’est un art du silence et de la vérité. […]

Michel Lagrange

Diapositive2 38

« Deuillants…Pleurants et Fraternels… » Photographies de Bernard Béros. Éditions A&R Bernard Béros et Musée des Beaux-Arts de Dijon.

Cette collaboration s'est prolongée avec Jean-Louis GRAND, Compositeur dijonnais qui crée en cantate "Deuillant... Pleurant et Fraternel" : "La cantate des Pleurants" (2013). Texte et musique ont été confiées au quatuor Manfred avec une voix  parlée et chantée, pour que les auditeurs suivent le cheminement de la pensée de Michel Lagrange. Cette voix , c'est celle de Pierre-Yves Pruvot, baryton.

 

 

Diapositive3 26
Diapositive3 27

Aux côtés de l'Artiste Bernard Fouchet : "Paroles du geste", 1999 - Mémoire, 2001...

"Parole du geste" 18 poèmes et 9 gravures sur bois de Bernard Foucher (55 exemplaires numérotés sous coffret. Composition typographique de Jean Hofer. Préface de Jean-Philippe Lecat), Éditions de l’Alphabet Existentiel, 1999

Paroles du gete

 

"Mémoire (Livre-stèle de Bernard Foucher. Marbre et bois. Papier typographié par Jean Hofer. Présentation sur socle d’altuglass), Éditions de l’Alphabet Existentiel, 2001
 

Diapositive12 3

... ''Actes du temps'', 2004 - Cri de la lumière, 2006

"Actes du temps" (12 poèmes manuscrits, illustrés d’aquarelles de Bernard Foucher, 10 exemplaires numérotés sous coffret), Éditions de l’Alphabet Existentiel, 2004

Actes du temps 2

 

"Cri de la lumière"(livre-stèle diptyque de Bernard Foucher, édité à 15 exemplaires numérotés et signés), Éditions de l’Alphabet Existentiel, 2006

Cri de la lumiere 1

 

En collaboration avec l'Artiste Peintre Pierre Soulages

« L'hésitation n'est pas un nom de dune », Éditions Voix d’Encre 1999 (avec des encres de Pierre Soulages)

 

Diapositive2 36

"Soupçons du noir" (Ouvrage imprimé sur vélin d’Arches, à 90 exemplaires numérotés et signés par l’auteur et le peintre Pierre Soulages, qui a enrichi le poème d’une sérigraphie), Éditions Virgile, 2006
Soupcon du noir m lagrange et p soulages

Commentaires (1)

Pierrette CORNU
  • 1. Pierrette CORNU (site web) | 05/05/2017
Magnifique rencontre croisée de votre travail avec la poésie de Michel Lagrange merci du lien "humanimal" sur la page Michel Lagrange, je ne manquerai pas la réciproque sur le mieux dès que j'aurai une minute. bien à vous

Ajouter un commentaire