... Au fil des poèmes de Louis Delorme

Diapositive1 64

 

 

 

CONVIVIALITÉ

Il faut savoir traiter ses amis avec délicatesse.

Je l'avais invitée à un petit festin :
Elle n'était Cigogne et je n'étais Renard ;
D'un trait d'aile, elle vint me trouver sans retard,
Elle avait conservé son sourire mutin.

Et moi, sans doute aussi, quelque esprit enfantin.
Elle m'a gratifié d'un si tendre regard
Que je me suis perdu dans un songe blafard,
Mais nous avons passé un merveilleux matin.

Au menu, j'avais mis des livres et du rêve :
Nous avons échangé de nos idées sans trêve
Jusqu'à la nuit tombée, où je lui pris la main

Pour la raccompagner dans sa belle demeure
Oh ! je ne compte plus ces délicieuses heures !
La Poésie, bien sûr, a ce visage humain.

Louis DELORME
extrait  de « Soif de mots n°34 »

 

illustration JCG

Diapositive2 48

 

 

SAUVETAGE

Compter sur soi mais aussi savoir saisir la balle au bond.

Où s’arrimer quand on n’est plus qu’entouré d’eau
Et que notre horizon ne montre aucune terre ?
Alors qu’on est perdu sur un pauvre radeau
Et que, pour s’en sortir, on ne sait plus que faire ?

La vie, dans ces cas-là, cesse d’être un cadeau !
Mais l’homme bien trempé jamais ne désespère :
Il sait que tant que n’est pas baissé le rideau,
La pièce peut encor  changer son atmosphère.

Et voilà qu’au lointain, au bout de ce qu’on voit,
Une voile apparaît, que le hasard envoie :
Le naufragé sait bien que le ciel lui fait signe ;

L’important, désormais, c’est d’être repéré !
Dans la vie, chaque jour, il faut suivre sa ligne,
À chaque instant tout peut-être régénéré.

Louis DELORME
extrait de « Soif de mots n°34 »

 

 

 


illustration JCG

 

Commentaires (1)

DEVAUX PATRICK
  • 1. DEVAUX PATRICK | 25/05/2017
très belle illustration pour le texte de Mr Delorme (je connais un peu ses écrits grâce aussi à Mr Van Melle...)

Ajouter un commentaire